Népal: Namo Bouddha

Publié le par M.B.Pier

Le 19, direction Namo Bouddha, le lieu ou dans sa précédente incarnation, le future Bouddha donna son corps a manger à une tigresse mourante de faim et ses petits. 

 

100_0155.jpg100_0159.jpg

 

Voici un petit aperçu des paysages traversés: plutôt arides; quant aux routes, pour Namo Buddha il faut compter une heure et demie de "bonne" route et autant de pistes... Ouille!

Le monastère de Trangu Rimpoché qui domine la vallée est magnifique.

mini-100_0165.jpg

 

100 0161

 

 

Bien entendu, nous offrons des drapeaux de prière, faisons des tours de Stupa, un moine nous montre la petite grotte ou plutôt le renfoncement dans les rochers où cela est censé s'être passé. Grâce à Rimpoché nous pouvons visiter outre le grand temple, des chapelles non accessibles aux touristes.

 

mini-100_0166.jpgmini-100 0169

 

Comme à Swayambunath, Rimpoché me fait participer à des Puja, des rituels d' offrande... pour moi qui suis bouddhiste, les conditions sont rêvées!

 

Après une bonne assiette de momos (beignets tibétain végétariens ou non), nous reprenons le taxi, contournons un bout de montagne pour trouver le stupa ou sont abritées les reliques, quelques bouts d'os et de crâne laissés par la tigresse.

.100_0170.jpg

 Namo Bouddha : louer un taxi pour la journée (en 2010, 2400rs népalaises ), compter 1h de bonne route et 1h30 de tape-cul infernal. Si vous êtes fragile du dos, prévoyez une ceinture de maintien lombaire; cela vous servira car tous les itinéraires comportent des segments, plus ou moins longs et ravageurs.

 

Publié dans Voyage au Nepal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article